Mises en scène

  • Dites, c'est encore loin, l'Aulide ?

    45 Dites, c'est encore loin, l'Aulide ?
    DITES, C'EST ENCORE LOIN, L'AULIDE ? (2007) pièce de Véronique Dimicoli, créée dans le cadre de l'option théâtre des terminales du Lycée Sainte-Marie de Cholet, les 14 et 23 mai 2007   Prologue d'Iphigénie en Tauride, Euripide:   "Iphigénie:    Pélops, fils de Tantale, étant venu à Pise avec ses prompts coursiers, y épousa la fille d'Oenomaos, qui mit au monde Atrée. Atrée eut deux enfants, Ménélas, Agamemnon -mon père. Car, née d'Agamemnon et de la Tyndaride, je suis Iphigénie. Auprès de la mer bleue que l'Euripe, agité de souffles incessants, fait souvent refluer, en de changeants remous, mon père m'immola, ou bien crut m'immoler, sur l'autel d'Artémis -Hélène en était la cause- dans les fameux vallons de la terre d'Aulis. Le roi Agamemnon avait, en ces parages, assemblé l'armement hellène aux mille nefs, voulant aux Achéens conquérir la couronne du triomphe et, pour satisfaire Ménélas, venger le déshonneur du rapt de son Hélène. Des vents funestes retenant au port la flotte, il fit interroger les victimes ardentes. Et Calchas répondit: "Agamemnon, jamais tu ne verras tes nefs quitter la rade, à moins d'immoler en offrande sur l'autel d'Artémis, ta fille Iphigénie. En effet, tu vouas naguère à la déesse porte-flambeau, le plus beau produit de l'année. Or, ton épouse Clytemnestre, justement, t'avait, en ton palais, mis au jour une fille. Artémis la réclame"... Calchas m'attribuait ainsi, pour mon malheur, le prix de la beauté. Le perfide Ulysse sut me prendre à ma mère. Sous couleur d'épouser Achille, j'arrivai dans la terre d'Aulis; et là, pauvre victime, soulevée par dessus l'autel, j'allais périr frappée du glaive (...) "   Après la guerre de Troie, Ménélas reprend Hélène à Pâris. Agamemnon revient à Argos. Mais Clytemnestre, entretemps, a pris un amant, Egisthe, et, ne pardonnant pas à son époux d'avoir immolé sa fille, elle le tue. Oreste et Electre, leurs deux enfants, vengent leur père et tuent la mère et l'amant. Mais si Iphigénie n'était jamais parvenue en Aulide?...   avec   Laura Blet, Elsa Divay, Charlotte Guicheteau, Marie Guitton, Julie Raveleau, Anne-Sophie Soulard, Justine Vatré dans le rôle d'Iphigénie David Barouh (Achille), Coraline Jadeau (Hélène), Julien Lebrun (Télémaque, Ulysse, Agamemnon), Audrey Martins (Cassandre), Marjorie Raoux ( Pénélope), Alexandra Wald (Clytemnestre), Laura Blet (Télémaque), Marie Guitton (ULysse), Julie Raveleau (Agamemnon), Anne-Sophie Soulard (Ulysse)dans le choeur des héros   dans une mise en scène de   Vincent Rivereau et Véronique Dimicoli avec la collaboration des comédiens   visiter le blog:  http://nousommeslibres.canalblog.com/   (photographies: Véronique Dimicoli)   Mises en scène (I Poni Tis Panaghias. Lamento de Marie. poème de K. Varnalis. Musique et voix: Angélique Ionatos)  
  • Valsansretour.com

    57 Valsansretour.com
    VALSANSRETOUR.COM (2001) comédie musicale de Véronique Dimicoli création dans le cadre de la Cie Nuits Blanches en résidence au Théâtre Municipal de Cholet   Viviane apprend que Merlin a conçu un virus qui contamine le Web afin d'avoir le contrôle de tout l'univers. Bien décidée à mettre un terme à son entreprise de destruction, elle fait appel, en s'infiltrant dans leurs rêves pendant la nuit, à quatre personnages qu'elle invite à se connecter au site "valsansretour.com". Après hésitation, nos quatre individus, fatigués de la vie qu'ils mènent, se connectent ...    livret, mise en scène: Véronique Dimicoli musique: Thierry Jamard   protagonistes: Aurore Bussereau (Anaïs), Karine Forcier (Héloïse), Vincent Pineau (Guillaume), Thierry Jamard (Jacques) chorégraphies : Cécile Boussion/Laurence Dubois scénographie/effets spéciaux: Patrick Lucas Lumières : Patrick Lucas création des images virtuelles: Boris Foucaud costumes: élèves du Lycée de la Mode de Cholet (photographies d'Etienne Lizambard)   Mises en scène   (Chanson La voix. paroles: Véronique Dimicoli / musique: Thierry Jamard / voix: Thierry Jamard, Karine Forcier)
  • Papotages

    42 Papotages
    PAPOTAGES (2007) pièce de Stephan Hersoen et Véronique Dimicoli festival des Bonimenteurs, Théo Théâtre, mai 2007 dans le cadre de la compagnie des Scen-ô-fils et de la Compagnie Regards du Monde  Une salle de spectacle est prise en otages ... mais qui sont les agresseurs ? Que veulent-ils ? Au milieu d'eux, à l'insu de tous, se cache une terroriste ... avec:   Les comédiens : Léon : Tristan Petitjean, Lola : Elise Falgayrettes,  Paolo : Grégory Szwarc, Justine : Audrey Noireaux,  Rizlane : Lauryane Latapie, Eli : Mattias De Gail Les preneurs d’otages : Alexia : Camille Masson,  Bill : Arthur Mageau, Stanislas : Geoffrey Aldebert Le couple de spectateurs : Aubin : Victor Roussel, Agnès : Eva Martinez Le directeur du théâtre : Monsieur Lazure : Adrien Rouyer La terroriste : Chloé : Noémie Jouanny   dans une mise en scène de S. Hersoen et V. Dimicoli Assistant à la mise en scène : Mattias De Gail Costumes : Corinne Godet vidéo: Stéphane Bouley, Adrien Rouyer   visiter le blog: papotages   (photographies de V. Dimicoli)   Mises en scène   (final, montage sur une musique de J.P.Goude, "Attente", de l'album Ainsi de Nous, avec les voix de Stephan Hersoen, Adrien Rouyer et Véronique Dimicoli)

copyright  Véronique Dimicoli 2012