"La Joie est l'air du monde nouveau"

 

LE SOURIRE EST PONT AU-DESSUS DE L'ANCIEN ABÎME.
Entre l'animal et ce qui est au-delà de l'animal —
un abîme profond.
Le sourire est le pont.
Pas le rictus, ni le rire. Le sourire.
Le rire est le contraire des pleurs.
Le sourire n'a pas de contraire.

 

Dialogues avec l'ange.

Édition intégrale, document recueilli par Gitta Mallasz (trad. Hélène Boyer et Gitta Mallasz),

éd. Aubier, 1990  (ISBN 2-7007-2833-5), p. 213

 

 

 

copyright  Véronique Dimicoli 2012